Réduction fiscale
Numérique adapté & déficience visuelle
Déficience visuelle: numérique facteur d’inclusion
Réduction fiscale
Numérique adapté & déficience visuelle
Déficience visuelle: numérique facteur d’inclusion

Notre projet : lutter contre l'illectronisme des personnes déficientes visuelles, en proposant des ateliers permettant d'appréhender l'utilisation des outils numériques.

Ce projet a aussi pour objectif d’éviter l’isolement, d'aider les personnes à réaliser leurs démarches administratives (entre autres) et de créer des lieux d'échanges et d'entraides.

Créée en 1927, l’association Voir Ensemble dont le siège est à Paris est reconnue d’Utilité Publique depuis 1954. Elle gère à travers la France 30 établissements et services médico-sociaux dont les objectifs visent la promotion sociale et l’épanouissement des personnes déficientes sensorielles. Le Pôle Centre Auvergne Bourgogne de l’association VOIR ENSEMBLE, basé à Yzeure, gère le SAFEP – SAAAS de la Nièvre et porte ce projet.

Les objectifs de ce projet sont de répondre aux besoins de la personne en situation de déficience visuelle, de délivrer un accompagnement personnalisé, d’éviter l’isolement dans un souci d’une société inclusive.  Les ateliers hebdomadaires seront organisés en lien avec les centres sociaux du territoire, par groupes de 3-4 personnes. Ils proposeront l'apprentissage et l'utilisation des outils numériques. Ils seront aussi des lieux d’échanges et de réponses. 

Lors des ateliers, les personnes en situation de déficiences visuelles vont apprendre à utiliser :

- Un smartphone et/ou une tablette, sur lesquels seront installées des applications spécifiques, afin d’appeler et de recevoir des appels, écrire et envoyer des sms, utiliser une boite mail, naviguer sur Internet, communiquer en visio, utiliser les applications, etc. ;

- Des enceintes connectées avec l’accès vocal à ces différentes fonctionnalités ;

- Voxi-Web, matériel spécifique pour personnes déficientes visuelles qui permet l’accès aux mails, aux magazines, aux chaînes de télévision ou encore à la radio ;

Pourquoi en sommes-nous venus à présenter ce projet :

De début 2018 à décembre 2019, le service a été sollicité par le département de la Nièvre pour préserver l’autonomie et la sécurité des personnes adultes aveugles et déficientes visuelles de plus de 60 ans. Durant cet exercice il a été constaté que l’un des plus forts impacts de la déficience visuelle sur la vie quotidienne, dans ce territoire rural, est l’isolement, le manque de communication, l’arrêt de la lecture et l’incapacité d’utiliser les moyens de communications actuels.

Il est à noter qu’aujourd’hui les personnes en situation de handicap n’ont pas d’aides financières pour la compensation du handicap si celui-ci est apparu après 60 ans. Les outils de communication type téléphones, tablettes, ordinateurs ne sont pas non plus pris en charges par les aides de compensation du handicap.

Le département de la Nièvre compte une population avec de faibles moyens financiers et en perte d’autonomie. C’est pourquoi nous présentons ce projet autour du numérique en mettant en place des ateliers d’apprentissages et d’accompagnement à l’utilisation des outils de communications actuels pour que ces personnes puissent téléphoner, envoyer et lire des SMS, faire leurs démarches administratives (qui sont de plus en plus informatisées), regarder la chaîne de télévision qu’ils souhaitent, avoir accès aux informations, à la météo, etc. : ces petits riens indispensables à l’équilibre de chacun finalement.

Cette collecte, au bénéfice des personnes en situation de handicap visuel, permettra :

- La formation d’un professionnel à l’utilisation des supports tactiles ;

- L’achat de smartphones, tablettes (reconditionnées) et enceintes connectées utilisés lors des ateliers et mis à disposition des personnes ;

- L’animation des ateliers.

 

Estimation des besoins financiers des 36 ateliers :

- Coût du matériel : il est envisagé d’acheter du matériel reconditionné qui sera laissé aux personnes à la fin du projet : iPhone, iPad, et enceinte connectée. Ce matériel a été choisi en raison de ses fonctionnalités de base et de sa robustesse, pour une valeur d’environ 5.000 € ;

- Coût de l'animation : animateur, frais de déplacements et de transport des personnes vers le lieu de l'atelier, petites fournitures, pour une valeur d'environ 10.000€.

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Les 20 derniers soutiens

Valérie Haccart.
Valérie Haccart.

50 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Nevers
Agnes Clavelloux.
Voir Ensemble
SAFEP-SAAAS de la Nièvre

Les spécificités du service s’articulent autour de quatre critères :
- Participation des personnes aux actes de leur vie et à la citoyenneté ;
- Compensation du handicap sensoriel ;
- Adaptation du cadre de vie ;
- Inclusion scolaire.

Le service de la Nièvre propose un accompagnement de l’enfant et de sa famille dans tous les domaines de la compensation du handicap visuel avec la recherche permanente d’une autonomie maximale, le support de techniques palliatives dans leurs formes multiples et complémentaires : rééducation, enseignement spécifique, maîtrise des outils de la communication et de l’information, utilisation des aides optiques... Afin d’augmenter l’accessibilité de l’environnement du jeune, des informations et des sensibilisations à la déficience visuelle sont régulièrement proposées auprès des personnes de son entourage.

En 2017 le service a répondu à un appel à projet de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie de la Nièvre. Cette prestation, destinée aux personnes de plus de 60 ans a apporté des moyens et des techniques de compensations du handicap visuel dans le quotidien des personnes. Les moyens supplémentaires accordé par les financeurs, pour un temps limité, ont permis l’organisation d’accompagnements spécifiques, de sensibilisations auprès des institutions et de communiquer sur la prise en charge de la déficience visuelle. Les personnes qui ont fait appel au service, ont bénéficié de séances de locomotion, d’instruction en autonomie de la vie journalière, d’ergothérapie, d’accompagnement dans les démarches administratives, de soutiens, d’écoutes, de mises en relations avec les associations. Ce projet a permis de répondre à plus de 30 personnes déficientes visuelles et de sensibiliser 12 institutions entre janvier 2018 et décembre 2019 date de fin de financements de cette action.

Institut d’Éducation Sensorielle pour Déficients Visuels
DIRECTRICE : Martine WESOLEK
DIRECTRICE ADJOINTE : Nathalie SERVANT

ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE
Coordinatrice des prestations adultes / porteuse du projet
(Agnès. CLAVELLOUX)
Coordinateur/Instructeur de Locomotion
(Vincent. DESBOEUFS)
Éducatrice de jeunes enfants/Instructrice en Activités de la Vie Journalière
(Claire. MARILLIER)
Ergothérapeute
(Anaïs DUBUC)
Professeur d’enseignement spécialisé
(Delphine. BILLAND)
Secrétaire
(Marie MOURO)
Avec l’appui du plateau technique de
L’Institut de Jeunes Aveugles de l’Allier

5 ateliers smartphone ou tablette
10 ateliers smartphone ou tablette
18 ateliers ateliers smartphone ou tablette
24 ateliers smartphone, tablette, enceinte connectées, Voxy web
36 ateliers smartphone, tablette, enceinte connectées, Voxy web
3
J - 34
9%
Agnes Clavelloux.
Voir Ensemble
SAFEP-SAAAS de la Nièvre

Les spécificités du service s’articulent autour de quatre critères :
- Participation des personnes aux actes de leur vie et à la citoyenneté ;
- Compensation du handicap sensoriel ;
- Adaptation du cadre de vie ;
- Inclusion scolaire.

Le service de la Nièvre propose un accompagnement de l’enfant et de sa famille dans tous les domaines de la compensation du handicap visuel avec la recherche permanente d’une autonomie maximale, le support de techniques palliatives dans leurs formes multiples et complémentaires : rééducation, enseignement spécifique, maîtrise des outils de la communication et de l’information, utilisation des aides optiques... Afin d’augmenter l’accessibilité de l’environnement du jeune, des informations et des sensibilisations à la déficience visuelle sont régulièrement proposées auprès des personnes de son entourage.

En 2017 le service a répondu à un appel à projet de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie de la Nièvre. Cette prestation, destinée aux personnes de plus de 60 ans a apporté des moyens et des techniques de compensations du handicap visuel dans le quotidien des personnes. Les moyens supplémentaires accordé par les financeurs, pour un temps limité, ont permis l’organisation d’accompagnements spécifiques, de sensibilisations auprès des institutions et de communiquer sur la prise en charge de la déficience visuelle. Les personnes qui ont fait appel au service, ont bénéficié de séances de locomotion, d’instruction en autonomie de la vie journalière, d’ergothérapie, d’accompagnement dans les démarches administratives, de soutiens, d’écoutes, de mises en relations avec les associations. Ce projet a permis de répondre à plus de 30 personnes déficientes visuelles et de sensibiliser 12 institutions entre janvier 2018 et décembre 2019 date de fin de financements de cette action.

Institut d’Éducation Sensorielle pour Déficients Visuels
DIRECTRICE : Martine WESOLEK
DIRECTRICE ADJOINTE : Nathalie SERVANT

ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE
Coordinatrice des prestations adultes / porteuse du projet
(Agnès. CLAVELLOUX)
Coordinateur/Instructeur de Locomotion
(Vincent. DESBOEUFS)
Éducatrice de jeunes enfants/Instructrice en Activités de la Vie Journalière
(Claire. MARILLIER)
Ergothérapeute
(Anaïs DUBUC)
Professeur d’enseignement spécialisé
(Delphine. BILLAND)
Secrétaire
(Marie MOURO)
Avec l’appui du plateau technique de
L’Institut de Jeunes Aveugles de l’Allier

Nevers
3 soutiens
110 €
Malakoff Humanis
Abondé par
+ 110 €
220 €
sur un objectif de
15 000 €
9%

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies